Le Lotissement « les Vergers »

FRANCALTROFF : un exemple de développement local au Pays du Saulnois

lotissement-les-vergers

Situé dans un cadre verdoyant, à 500 mètres de nombreux commerces de proximité, de la structure multi accueil intercommunale, des écoles primaire et maternelle, mais aussi à une centaine de mètres de la nouvelle aire de jeux pour tout-petits, qui peuvent être rejoints à pied grâce aux nombreux aménagements qui ont été réalisés depuis 2008 pour sécuriser le trajet, le lotissement « Les Vergers » est en voie d’achèvement, car sur les 34 parcelles viabilisées conçues au départ, deux sont encore disponibles au prix de 3800 €/l’are, les surfaces étant de 6,85 et 7,57 ares.

exemple-dhabitation

Renseignements et réservations :

Mairie de Francaltroff, 1, Rue de Dieuze, Tél : 03 87 01 62 59

Vous trouverez ci dessous un plan du lotissement indiquant les parcelles encore disponibles.

terrains encore disponibles

Vous trouverez ci dessous le cahier des charges du lotissement.

cahier-des-charges-lotissement

Les arrêtés municipaux

Voici les principaux arrêtés municipaux

de la commune de Francaltroff :

 

  • Arrêté n°27/2009 portant limitation de la vitesse des véhicules dans l’agglomération :arrete-n27-2009

 

  • Arrêté n° 39/2010 portant obligation de ramassages des déjections canines sur les voies publiques :arrete-n39-2010

 

  • Arrêté n°40/2010 relatif à la lutte contre les bruits de voisinage :arrete-n40-2010

 

  • Arrêté n°24/2011 portant réglementation sur la circulation et le stationnement dans la Rue des Jardins, aux abords des écoles maternelle, primaire, du « Groupe Scolaire de la Porte du Saulnois » et de la structure multi-accueil intercommunale « Les Petites grenouilles » :arrete-n24-2011

 

  • Arrêté n°25/2011 prescrivant le déneigement et l’enlèvement du verglas :arrete-n25-2011

 

  •  Arrêté n°16/2012 interdisant la divagation des chiens et chats :arrete-n16-2012

 

  • Arrêté n°17/2012 réglementant les dépôts sauvages de déchets et d’ordures :arrete-n17-2012

 

  • Arrêté n°33/2013 réglementant la circulation et le stationnement des poids-lourds de plus de 19 tonnes :arrete-n33-2013

 

  • Arrêté n°14/2015 interdisant la consommation d’alcool sur la voie publique :fra2015arr014

 

  • Arrêté n°23/2015 portant sur la lutte contre la prolifération des pigeons : arrete-n23-2015

 

retour à la page précédente

La mairie

la-mairie

Pour vos démarches administratives, la Mairie vous accueille :

  • le mardi : de 10h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00
  • le mercredi : de 10h00 à 12h00 et de 13h30 à 18h00
  • le jeudi : de 10h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00
  • le vendredi : de 10h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00
  • Permanence des Elus : le mercredi soir à partir de 18h30

Téléphone  : 03.87.01.62.59

Fax  : 03.87.01.46.49

mail  : mairie-francaltroff@outlook.fr

la-mairie-et-sa-fresque

Le personnel communal : Une équipe à votre service…

Service administratif :

Le secrétariat de la Mairie, assuré par M. Christophe ZIMMERMANN et Mme Marie-Claude CUFER, vous accueille pour tous renseignements et pour répondre à vos demandes concernant :

  • Les documents d’identité (démarches pour effectuer une carte d’identité, un passeport, une autorisation de territoire, …)
  • L’Etat-Civil (naissance, mariage, PACS, décès, reconnaissance, les élections),
  • L’urbanisme (déclaration préalable, permis de construire, certificat d’urbanisme, ..)
  • Les données cadastrales et carte communale
  • La location de la salle des fêtes

Service technique et espaces verts :

Les agents communaux, MM. Renaud TRIBOUT, Luc LUX oeuvrent à l’entretien du domaine public, des bâtiments communaux et des espaces verts.

Service entretien des bâtiments communaux :

L’entretien de la mairie et des écoles communales est confié à l’entreprise R.C. Nettoyage, Mme Christine RIQUET de Francaltroff.

Ecole :

Mmes Elisabeth OSWALD et Florence HASSAN interviennent à l’école maternelle pour assister les enseignantes dans le cadre de l’accueil des enfants et lors des animations proposées à ceux-ci.

La Fresque de Francaltroff 

A La Découverte du Saulnois à travers la Fresque de Francaltroff

la-fresque

la-fresque nathalie-simon-et-hubert-riff

La fresque du Saulnois

Nathalie SIMON et le peintre Hubert RIFF (2005)

Présentation de la commune

Historique

Du Moyen Âge à la fin de l’indépendance lorraine

La plus ancienne mention de Francaltroff se trouve dans une charte de l’évêque Enguerrand de Metz datant de l’an 787. À la suite de Stoffel, la plupart des auteurs contemporains admettent que « Altorf juxta Tannae villam » fait référence à Francaltroff près de Grostenquin.

Francaltroff semble avoir fait initialement partie du comté de Marimont dont elle a été détachée dès le XIIIe siècle. Morcelée au gré des héritages, la petite seigneurie de Francaltroff fut possédée par diverses familles nobles de Lorraine allemande et des États voisins.

En 1387, le chevalier Simund von Kastel engage la moitié des biens et revenus qu’il possède à « Altdorf près de Lendingen » à Simund Wecker von Zweibrücken-Bitsch jusqu’au remboursement de 180 Gulden d’or .

Le plaid annal qui s’est tenu à Francaltroff en 1578 mentionne comme coseigneurs fonciers et haut-justiciers de Francaltroff : Alexandre de Braubach (1/6 ), Guillaume Kranz de Geispolsheim, bailli d’Allemagne (1/6), Catherine de Raville, veuve Pallant (1/3) et le comte Jean de Nassau-Sarrebruck (1/3). La seigneurie de Francaltroff était depuis des temps immémoriaux un franc-alleu du duché de Lorraine ce qui fut confirmé, suite à une requête des sieurs de Braubach et de Pallant, par une ordonnance du duc Charles III datée du 18 décembre 1590. C’est là sans doute l’origine des noms « Frey Altroff » ou « Franc Altroff » souvent utilisés à partir du XVIIe siècle.

Le duc Henri II de Lorraine réunit en 1623 ses fiefs lorrains de Francaltroff et Léning à la seigneurie de Lixheim qui fut érigée en 1629 en Principauté immédiate du Saint-Empire romain germanique par Ferdinand II de Habsbourg en faveur de Louis de Guise, baron d’Ancerville et de son épouse Henriette de Lorraine, sœur du duc Charles IV de Lorraine. À la suite du décès sans postérité d’Alexandre de Grimaldi, neveu par alliance et héritier du dernier époux d’Henriette de Lorraine, l’éphémère principauté de Lixing est réintégrée au Duché de Lorraine en 1707.

Les cinq sixièmes de la seigneurie de Francaltroff ont été acquis en 1711 à la barre de la cour Souveraine de Lorraine par François Bleickhard baron d’Helmstatt, seigneur d’Hingsange et de Bischoffsheim, capitaine au service du roi de France de la succession vacante du prince de Lixing.

Un sixième de la seigneurie de Francaltroff appartenait en 1775 à Monsieur de Gallonnier de Varize.

Vers 1740 la Famille d’Helmstatt fit construire à Francaltroff un nouveau château « couvert d’ardoises avec un corps de logis double de 100 pieds de face, précédé d’une très vaste et grande cour » afin de remplacer l’ancien château ruiné. La famille d’Helmstatt n’y résidait semble-t-il pas souvent.

Après l’acquisition du comté de Morhange en 1742, ils y firent construire vers 1769 un nouveau château qui devint leur principal lieu de résidence au détriment d’Hingsange et de Francaltroff. À la veille de la Révolution, le château était « tenu à ferme d’un anabaptiste » . Conformément aux dispositions du Traité de Vienne (1738), le Duché de Lorraine perd son indépendance en 1766 à la suite du décès du duc Stanislas Leszczy?ski. Le village de Francaltroff est alors rattaché à la Province de Lorraine placée sous la souveraineté du roi de France.

De la Révolution française aux guerres du XXe siècle Les cahiers de doléances d’Altroff rédigés le 16 mars 1789, témoignent de l’injustice du système féodal et des nombreux litiges entre les villageois et le comte d’Helmstatt qui semble avoir été âpre au gain et fort peu conciliant. En 1790 la Province de Lorraine est divisée en départements. Francaltroff est rattaché sous le toponyme d’ « Altroff » au département de la Meurthe et devint même pour quelque temps chef-lieu d’un canton du district de Dieuze avant d’être rattaché au canton d’Albestroff.

800px-freialtdorf-1915 Carte postale de Francaltroff (« Freialtdorf ») en 1915

À l’issue de la guerre franco-prussienne de 1870, « Altroff » est annexé à l’Empire allemand en vertu du traité de Francfort. La commune prend le nom de « Freialtdorf » et est rattachée au Bezirk Lothringen, l’un des trois districts administratifs du Reichsland Elsass-Lothringen.

Conformément à l’article 27 du Traité de Versailles, la commune redevient française en 1919. Elle prend alors le nom actuel de Francaltroff et est rattachée au nouveau département de la Moselle qui adopte les limites administratives du Bezirk Lothringen. De 1940 à 1945, le village est occupé par l’Allemagne et annexé de facto au troisième Reich qui l’incorpore au Gau Westmark. La commune subit d’importantes destructions lors des combats de 1944.

Blason de Francaltroff

armoiries-francaltroff2

Héraldique : D’argent, à la fasce de gueules ; au rencontre de cerf crucifère d’or brochant sur le tout.

Commentaire : Francaltroff était une ancienne possession de l’abbaye de Saint-Avold dans la seigneurie de Marimont. Cette dernière portait « d’argent, à la fasce de gueules ». La tête de cerf croisée est l’emblème de saint Hubert, patron de la paroisse. Selon la légende, « Saint Hubert, un seigneur ardennais parti chasser un Vendredi Saint, poursuivait un cerf blanc qui soudain s’arrêta et lui fit face. Il vit s’inscrire entre les bois du cerf un crucifix d’or. Il reconnut en lui le Christ, se repentit et se convertit. […] Il devint évêque de Maastricht. […] Saint Hubert est le patron des chasseurs. »

Le Chateau de Francaltroff

(par Clémence SCHAUBER, stagiaire à la mairie de Francaltroff en 2011)

Impasse du Château, SCI du Château à Francaltroff…Certains habitants non originaires du village doivent parfois se demander… Où est le château de Francaltroff ? A quoi les anciens pourraient répondre qu’ils peuvent le chercher curieusement en vain, ils ne trouveront pas, ou plus. Loin d’être une supercherie, l’Impasse du Château n’est pourtant pas un hasard, un château a bel et bien existé en ce lieu. Laissez-nous vous raconter sa petite histoire… chateau-francaltroff Tout commence vers 1740. La famille d’Helmstatt fit construire à Francaltroff un nouveau château « couvert d’ardoises, avec un corps de logis double de 100 pieds de face, précédé d’une très vaste et grande cour », afin de remplacer l’ancien château ruiné. Mais la famille d’Helmstatt n’y résidait, semble-t-il, pas souvent. A la veille de la Révolution, le château était tenu par un anabaptiste, membre d’une secte protestante, d’abord répandue en Allemagne, soutenant que le baptême ne devait être administré qu’aux enfants ayant l’âge de raison, impliquant alors un second baptême pour les chrétiens baptisés avant cet âge.

A la Révolution, le château a été vendu comme bien national, puis occupé par divers propriétaires, pour être laissé progressivement à l’abandon.

Dans les années 1970, ses ruines ont été vendues à la commune pour le franc symbolique puis malheureusement rasées.

Quelques anecdotes  : Un souterrain au départ du château permettait d’accéder jusqu’à l’étang de la Tensch. Aujourd’hui, des pierres du château existent encore dans le village : le mur soutenant les rosiers prêt du point Poste rue du Bourg est constitué des pierres de l’ancien château de Francaltroff.

Qu’en reste-t-il aujourd’hui ? Un nom d’impasse, de vieux souvenirs pour les anciens du village. Le château de Francaltroff n’existe plus, mais il fait partie de l’Histoire de la commune. Merci à Roger et Madeleine MICHEL qui m’ont prêté cette ancienne photographie.

Le conseil municipal

Le Maire et les Adjoints

  • Monsieur Bruno BINTZ , Maire
  • Monsieur Jérémy BADERA, 1er Adjoint au Maire
  • Monsieur Jean-Jacques FORMERY, 2ème Adjoint au Maire
  • Monsieur Guy DIENER, 3ème Adjoint au Maire
  • Monsieur André WAHL, 4ème Adjoint au Maire

(permanence des Elus : le mercredi soir à partir de 18h30)

Les conseillers municipaux

  • Monsieur Gérard JAYER, Conseiller Municipal
  • Monsieur Joël SCHMITT, Conseiller Municipal
  • Madame Sandrine QUODBACH, Conseillère Municipale
  • Madame Nadine MULLER, Conseillère Municipale
  • Madame Laurence CORNELIUS, Conseillère Municipale
  • Madame Vivianne MICHEL, Conseillère Municipale
  • Madame Marguerite DORR, Conseillère Municipale
  • Monsieur Eugène CAPLAIN, Conseiller Municipal
  • Madame Claudine MICHEL, Conseillère Municipale

Les membres du Conseil Municipal en 2014

les-membres-du-conseil-municipal-en-2014

Les membres du Conseil Municipal en 2008

membres-du-conseil-municipal-en-2008

les Maires précédents…

  • Monsieur René RUEFF, maire de 1995 à 2008
  • Monsieur Jean-Marie ZIMMERMANN, maire de 1989 à 1995
  • Monsieur Joseph STREIFF, maire de 1977 à 1989
  • Monsieur André SCHERER, maire de 1971 à 1977

Les délibérations du Conseil Municipal :

Les délibérations 2012

Les délibérations 2013

Les délibérations 2014

Les délibérations 2015

Les délibérations 2016

Les délibérations 2017

Les délibérations 2018